jeudi 3 mars 2016


Poules et Jardin numéro 9
le magazine trimestriel des amateurs d'œufs frais du jardin

 Éclosion de printemps 2016 !
en vente chez tous les marchands de journaux en France métropolitaine, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse

le vendredi 4 mars 2016




Alors que depuis la fin novembre dernier, plus de 70 foyers de grippe aviaire  ont été identifié dans un grand quart sud-ouest de la France, nombre de propriétaires d’une petite basse-cour familiale s’inquiètent. C’est la raison pour laquelle nous tenions à faire le point sur cette situation et vous donner toutes les mesures à mettre en œuvre si un foyer venait à être découvert à proximité de votre poulailler. Mais, à y regarder d’un peu plus près, que nous dit cette épidémie ? Qu’elle frappe essentiellement des élevages aux méthodes de production intensives et des animaux au patrimoine génétique uniforme. C’est ce qui fait dire à certains spécialistes et observateurs de l’agriculture qu’il serait peut être temps de revenir à une plus grande diversité génétique en allant puiser dans les races traditionnelles délaissées par l’élevage intensif moderne. C’est ce que font la plupart d’entre-vous, adoptant des races oubliées traditionnelles, généralement rustiques et affichant d’aussi bonnes performances de ponte que de qualité de chair. En cela, les petites basses-cours familiales jouent un rôle essentiel dans la sauvegarde de la biodiversité des races domestiques d’élevage.
Et puis, comme le dit si bien le diction, “les poules pondent par le bec”. Aussi, pour que le retour des beaux jours soit aussi celui des pondoirs bien garnis, nous consacrons un vaste dossier à la nourriture idéale de la basse-cour. Tout est, là aussi, affaire d’équilibre et de diversité pour nourrir les résidantes du poulailler. Et forcément, comme vous possédez un jardin, n’hésitez pas à leur offrir, voire à leur cultiver de la verdure et à leur laisser accès à un parcours herbeux. C’est le meilleur moyen pour se régaler de bons œufs frais du jardin pondus par des poules heureuses…



Guillaume Bourguignon, rédacteur en chef

au sommaire du numéro 9 :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.